la route la vie
LA ROUTE ET LA VIE
 


en 2001
27 % des tués
de la route
ont moins de 25 ans
ils ne représentent
que 13 %
de la population



l'alcool
est présent
dans 32 %
des accidents mortels

la vitesse
est responsable
de 50 %
des accidents mortels


lieu
des accidents
mortels

routes départementales
52 %
routes nationales
25 %
autoroutes
4 %

Usagers tués
automobilistes
65,5 %
piétons
10,4 %
motocyclistes
11,6 %
cyclomotoristes
5,6 %
cyclistes
3,3 %
poids lourds
1,5 %




Les camions représentent
moins de 10 %
des véhicules
mais sont
impliqués
dans un accident
sur sept

Près de 60 %
des victimes
ne sont pas responsables
de l'accident

les femmes
ont 3 fois moins
de risque
d'être tuées
au volant



Mosaïque vacances

Pour bien partir
pour le repos



Plan du site



















  POUR UNE ROUTE SURE
Chaque année plus de 100 000 personnes meurent ou sont blessées sur nos routes de France.Les raisons en sont multiples. Les victimes proviennent de toutes les couches sociales. Chaque famille aujoud'hui a connu des drames dans son entourage après des accidents. Les conséquences sont souvent épouvantables et les souvenirs restent à jamais gravés. Sensibiliser l'opinion publique à propos de l'insécurité routière est une tâche importante et continue.
Ensemble menons ce combat...



LE NOMBRE D'ACCIDENTS EN FRANCE
L'évolution depuis 1997

1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Accidents 125 406 125 202 124 387 124 524 121 223 116 745 105 291
Blessés légers 133 913 133 862 134 558 135 721 134 710
NC
NC
Blessés graves 36 204 35 716 33 977 31 851 27 407
NC
NC
Tués
8 080
7 989
8 437
8 029
7 643
7 720
7 230


LES CHIFFRES 2003 ET 2004
Le nombre des morts sur les routes de France s'établit à 5 232 morts en 2004 contre 5 731 en 2003. Le nombre de décès de motards est en hausse de 0,1 % par rapport à 2003. Les jeunes sont 1 227 à avoir trouvé la mort sur les routes, soit une hausse de 0,7 %. Les jeunes constituent 23,5 % des victimes alors qu'ils ne représentent que 9 % de la population. sur les routes.
CHIFFRES 2006
43 % c'est le pourcentage de la baisse de la mortalité sur la route en cinq ans
9 000 c'est le nombre de vies épargnées durant la même période
100 000 c'est la diminution du nombre de blessés"
Sur un an de 2005 à 2006 Le nombre de personnes tuées a diminué de 11,6 %, passant de 5 318 morts en 2005 à 4 703 en 2006

LE SAVIEZ VOUS ?
Lors d'un choc frontal avec une ceinture attachée le probabilité d'être tué est de 2 % à 50 km/h, de 48 % à 70 km/h.
Une diminution de 10 % des vitesse entraîne une baisse de 40 % des accidents mortels.
La nuit représente 10 % du trafic, mais 47 % des tués.
75 % des victimes habitent le département où a lieu l'accident et 77 % le sont à l'occasion d'un trajet habituel.

DESTINS BRISES
Parmi les milliers de personnes qui meurent chaque années sur nos routes combien de destins et de rêves cassés, combien de familles brisées. Des proches, des anonymes disparus à jamais.
Mais aussi des personnalités publiques, acteurs, écrivains... Parmi eux James Dean est devenu un mythe et malheureusement le symbole de cette jeunesse fauchée.

JAMES DEAN
Il est né en 1931, et meurt en 1955 à 24 ans le 30 Septembre 1955, 8 jours après avoir terminé son dernier film Géant.
Ce jour là il prend le volant de sa dernière Porshe, en direction de Salinas. Il est accompagné de son mécanicien, Rolf Wutherie. Il reçoit d'abord une contrenvention pour exès de vitesse puis en fin d'après-midi, il percute à un croisement la voiture d'un étudiant.
Le mécanicien et l'étudiant sont blessés. James Dean est tué sur le coup. Ses obsèques auront lieu à Fairmount le 08 Octobre, 5 jours après la première de la Fureur de vivre.
Pour en savoir plus sur l'acteur : - James Dean, site web

Destins brisés, voir également :
Françoise Dorléac, Grace Kelly, Coluche, Fernand Raynaud, Albert Camus.

BIEN VOYAGER
La règle d'or est d'arriver sain et sauf à bon port, sans prendre le moindre risque pour soi, ses proches et les autres usagers de la route.
Ne pas boire d'alcool avant de conduire est indispensable pour rester lucide et maître de ses actes. Respecter les limitations de vitesse prévues dans les textes de loi (50 en agglomération, 130 sur les autoroutes, 110 sur les routes nationales...), et pour les nouveaux conducteurs 90 au maximum.
Systématiquement il est important d'adapter une conduite préventive en prenant en compte l'ensemble des facteurs (climat, fatigue, intensité de la circulation).
Se reposer régulièrement pour mieux conduire à l'occasion de grands trajets (toutes les deux heures).
Bref, prudence et respect sont mère de sécurité







[menu précédent]



NOMBRE DE VISITEURS ACTUELLEMENT
EN VISITE CE JOUR SUR CE SITE