fret sncf

ENVIRONNEMENT, L'ATOUT TRAIN
La technique ferroviaire est sobre en énergie. Grâce au roulement acier le train n'exige que peu d'énergie pour maintenir sa vitesse. Elle est la seule à utiliser l'électrécité d'origine thermique, hydraulique ou nucléaire.
La traction électrique n'engendre aucune pollution atmosphérique. Les bruits rayonnés ont été fortement réduits grace à des progrés techniques (longs rails soudés, bogies modernes, freins à disques...).

Le train est ainsi le système de transport le moins polluant, et le moins agressif envers l'environnement, tout particuliérement en milieu urbain.

Il possède d'incontestables atouts pour une politique de l'environnement, de la sécurité, et de l'aménagement du territoire.

TRANSPORT ET EFFET DE SERRE


Les transports aujourd'hui sont les principaux responsables de la pollution et de l'effet de serre.
Ils contribuent à 27 % aux émissions de gaz dans l'atmosphère, et l'évolution est de très loin la plus négative avec une croissance de 10,3 %.
Près de la moitié du transport est lié à celui des marchandises. La diminution de la part fret SNCF, et des voies navigables accélère ce phénomène.
Aujourd'hui à la Direction de la SNCF et dans la majorité gouvernementale des voix s'élèvent pour que la moitié du trafic diffus désservie actuellement par la SNCF parte à la route, ce qui correspond à 10, 15 milliards de tonnes kilomètres, soit l'équivalent de 1,5 millions de camions par an.
L'effet serait catastrophique pour l'environnement.

L'EFFET DE SERRE


La température moyenne de notre planète résulte de l'équilibre entre le flux de rayonnement qui lui parvient du soleil et le flux de rayonnement infrarouge renvoyé vers l'espace.
Les gaz responsables de l'effet de serre sont essentiellement le gaz carbonique (CO2), le méthane (CH4), et l'oxyde nitreux (N20). Du fait de l'activité humaine, la concentration de ces gaz dans l'atmosphère a sensiblement augmenté depuis 50 ans.
Le réchauffement dû à l'effet de serre (+ 0,6° depuis le début du siècle) entraîne des conséquences dramatiques sur la santé humaine et peut mettre en péril le devenir de notre planète (sécheresse et inondations catastrophiques).

documents utilisés : encyclopédie Universalis, ministère de l'environnement, revue générale des chemins de fer (juillet et août 2003).

DOCUMENTS
chiffres repères-modalhor, le wagon du futur-le plan de déplacement urbain-Voutré, un bon exemple pour le train
la position du gouvernement et de la SNCF-les propositions de la CGT-l'histoire du fret

Haut de la page-[menu précédent]