dictionnaire économique
Définitions des principaux termes employés en économie

STOCKS OPTIONS : C'est le droit d'acheter des actions à un cours avantageux accordé par l'entreprise émettrice à certains salariés.
C'est l'entreprise qui émet les stock-options au profit de ses dirigeants, des cadres et plus exeptionnellement de ses autres salariés. Elle les propose à un prix intéressant, inférieur au cours de l'action.
Le salarié peut ensuite lever l'option et le revendre à un cours beaucoup plus intéressant enfin d'empocher une importante plus-value, ceci d'autant plus qu'à l'origine le spéculateur n'a pas acheter ces actions.

Les dirigeants, principaux bénéficiaires des stocks-options, en sus de leurs rémunérations peuvent ainsi augmenter sensiblement leurs revenus.
En faisant monter les cours en bourses en particulier en menant une politique de délocalisation, de fusion, de suppressions d'emplois, en instaurant la misère et la précarité ils permettent une hausse des profits financiers.
Ils peuvent alors lever leurs options, et revendre beaucoup plus cher sans avoir même avancer l'argent.

Ainsi en 2005, le magazine Capital, a classé ses heureux gagnants.
En tête David Bouton PDG de la Société Générale avec 4,384 millions d'euros, viennent ensuite Gu Nalfigen PDG de Kaufman (4,365), Albert Saporta, laboratoire Stalergen (3,918), Martin Bouygues (3,633), Carlos Ghosn, Renault (3,414), Desmaret, Total avec un modeste 2,755 millions d'euros ferme ce TOP 6.

Rappel le SMIC horaire brut est de 8,03 euros. Le PDG de Kaufman a ainsi touché l'équivalent de plus de 4000 fois le SMIC mensuel, ou l'équivalent du minimum de pension versé à 1000 retraités pendant 18 mois.


Haut de la page-[menu précédent]


Haut de la page-[menu précédent]