dictionnaire économique
Définitions des principaux termes employés en économie

JOURNEE DE TRAVAIL : Unité de temps qui exprime la durée du travail quotidien. La journée de travail est également la somme des heures pendant lesquelles le salarié est tenu d'utiliser sa force de travail pour créer des valeurs d'usage.
C'est une grandeur variable et non constante. Elle peut être de 8, 9, 10 heures, ou être réduite à sept heures ou six heures...

JUSTE-A-TEMPS (JAT) : Ensemble de modes de production et système de gestion des stocks. Le juste-à-temps, solution à des problématiques de stockage au Japon, vise à minimiser les frais d'entreprise liés à l'entassement inutile de produits, de la matière première au produit final. Il préconise une production limitée ainsi qu'une réduction des étapes de fabrication dans le but d'atteindre un objectif auquel on a donné le nom de "5 zéros" : zéro panne, zéro délai, zéro papier, zéro stock et zéro défaut.


KRACH : Période de la crise qui se traduit par le débacle financière sous ses différents aspects. Effondrement brutal et profond de toutes les cotations en Bourse. Faillite brutale d'une entreprise.
Aussi effondrement brutal d'un ou de plusieurs marchés financiers, entraînant habituellement des comportements de panique ou d'épargne de précaution susceptibles d'avoir des graves répercussions sur l'activité économique dans son ensemble.
Il qualifie un effondrement des cours sur un marché financier après qu’un trop grand nombre d’ordre de ventes soit survenu dans un laps de temps très court.
Il y a krach lorsque la liquidité fait défaut, c'est-à-dire que personne ne veut plus acheter de peur de ne plus pouvoir revendre. Tout le monde préfère alors détenir de la monnaie, seul actif liquide: ceux qui en détiennent ne veulent plus s'en séparer, ceux qui ont des titres cherchent à tout prix à les céder contre de la monnaie avant qu'il ne soit trop tard. Conséquence: la demande de titres devient nulle, tandis que l'offre devient infinie. La seule façon d'en sortir est qu'une institution publique, faisant office de prêteur en dernier ressort, accepte d'approvisionner en monnaie (liquidité), sans condition et à coût faible ou nul, les organismes chargés de veiller au bon fonctionnement des marchés, de sorte que ces derniers rachètent tous les titres à vendre jusqu'à ce que la confiance revienne.
Lorsqu’il survient le Krach est catastrophique pour l’économie du pays comme par exemple le krach de 1929, lequel avait plongé l’économie américaine dans un marasme financier duquel ne sortirent enfin les États-Unis qu'avec leur implication dans la Seconde Guerre Mondiale, en 1941.


documents utilisés : dictionnaire économique et social (éditions sociales), dictionnaire d'économie (Hatier), Larousse, Alternatives économiques...
Haut de la page-[menu précédent]