dictionnaire économique
Définitions des principaux termes employés en économie

BALANCE DES PAIEMENTS : C’est un compte statistique de la Banque de France, qui retrace l’ensemble des relations économiques (commerciales, financières et monétaires) effectuées durant une année entre la France et l’extérieur. Elle se compose de plusieurs balances particulières qui se complètent. La balance des paiements se composent entre autres des biens, services et revenus, des transferts courants, des investissements…
C’est la récapitulation de l’ensemble des créances et des dettes d’un pays exigibles sur les ou par les autres pays, et détermination du solde positif ou négatif.
Différentes balances :
1 - la balance commerciale, dont le solde = exportations-importations.
2 - la balance financière qui retrace les échanges de capitaux entre la France et l’étranger.

La balance des paiements revêt plusieurs significations. Elle apparaît comme balance économique générale, englobant la totalité des transactions extérieurs et à ce titre révélatrice du degré de développement du pays considéré.
Elle renseigne sur la situation des différents postes qui la composent : structures des soldes créditeurs, importance et variétés des soldes capitaux positifs.
Elle renvoie aux rapports entre elle même et le niveau de prix, en liaison avec la masse monétaire.
Après 12 années d'affilée d' exedent la balance des paiements en France est devenue déficitaire en 2004.



BALE : Les accords de Bâle : ils visent à encadrer l'exposition aux risques, et obligent les établissements à avoir suffisamment de fonds propres.

Bâle 1 : le Comité de Bâle de contrôle bancaire (BCBS), dans le cadre de la Banque des règlements internationaux (BRI), parvient en 1988 à un consensus pour imposer aux banques ayant une activité internationale de respecter un ratio d'au moins 8 % entre les fonds propres et le risque.

Bâle 2 : cet accord va au-delà du simple calcul de fonds propres. Il consiste à évaluer les éventuelles défaillances des processus internes, ou des systèmes informatiques, ainsi que les risques d'erreur ou de fraude de chaque banque.

BANQUE : Entreprise exerçant le rôle d'intermédiaire entre les créditeurs et les emprunteurs qui fournit le capital argent.
La banque est aussi établissement de crédit, qui reçoit les dépôts d'argent de ses clients, gère leurs moyens de paiements (cartes de crédit, chèques) et accorde des prêts.

BCE (Banque Centrale Européenne) : Douze des 15 États membres de l'UE partagent aujourd'hui une monnaie unique, l'euro (voir zone euro). Les pièces et les billets en euros sont entrés en circulation le 1er janvier 2002.
La Banque centrale européenne (BCE) a été fondée en 1998, conformément au traité sur l'Union européenne, pour introduire et gérer cette nouvelle monnaie, exécuter les opérations de change et assurer le fonctionnement des systèmes de paiement. La BCE est également chargée de définir et de mettre en œuvre la politique économique et monétaire de l'UE.
La BCE, en étroite collaboration avec les banques centrales nationales, prépare et exécute les décisions arrêtées par les instances dirigeantes de l'eurosystème - le Conseil des gouverneurs, le Directoire et le Conseil général.
L'une des tâches principales de la BCE est de maintenir la stabilité des prix dans la zone euro.

Le Directoire
Il comprend le président de la BCE, le vice-président et quatre autres membres, tous désignés d'un commun accord par les chefs d'État ou de gouvernements des pays appartenant à la zone euro. Les membres du Directoire sont désignés pour un mandat de huit ans non renouvelable.

Le Conseil des gouverneurs
Le Conseil des gouverneurs est l'organe de décision suprême de la Banque centrale européenne. Il comprend les six membres du Directoire et les gouverneurs des 12 banques centrales de la zone euro. Il est présidé par le président de la BCE. Sa mission première consiste à définir la politique monétaire de la zone euro et, en particulier, à fixer les taux d'intérêt auxquels les banques commerciales peuvent emprunter des fonds auprès de la Banque centrale.

Le Conseil général
Le Conseil général est le troisième organe de décision de la BCE. Il est composé du président et du vice-président de la BCE ainsi que des gouverneurs des banques centrales nationales des 15 États membres de l'UE. Le Conseil général contribue aux travaux de consultation et de coordination de la BCE et participe à la préparation du futur élargissement de la zone euro.

BIENS : Moyens matériels de satisfaire les besoins humains.

documents utilisés : dictionnaire économique et social (éditions sociales), dictionnaire d'économie (Hatier), Larousse...



Haut de la page-[menu précédent]




NOMBRE DE VISITEURS ACTUELLEMENT
EN VISITE CE JOUR SUR MOSAIQUE